Pokémon Rpg


 

Partagez | 
 

 L'enfant perdu [PV : Kaizounet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Lily Foster
Dresseuse
Dresseuse
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: L'enfant perdu [PV : Kaizounet]   Mer 31 Juil - 20:12

    « Lily : J’ai pris une décision !
    La mère : Une décision ? Dois-je m’attendre au pire ?
    Lily : Je voudrais simplement partir en voyage initiatique dans la région de Johto.
    La mère : Simplement ? Dois-je te rappeler que tu viens d’avoir Evoli ? »

    La jeune blonde tenait tête à sa mère, déjà que cette dernière n’avait pas du tout apprécié que sa fille décide d’arrêter les concours de beauté, alors la laisser partir. Bien entendue c’était hors de question. De plus, Lily commençait sérieusement à en avoir par-dessus la tête que sa mère ne cherche qu’à la confiné sur une île qui fait office de prison. Oui, c’est vrai, elle fut nommer Miss Algatia pour le plaisir de sa mère, mais maintenant elle voulait vivre son rêve. Cependant, depuis l’arriver du petit renard, le regard que portait sa mère sur elle avait changé et c’était avant tout cela qu’elle voulait fuir.

    « Lily : Je suis désolé, mais j’ai fait mon choix. Tu dois l’accepter. »

    Sur ces mots, la jeune fille regarda son père avec tous l’amour qu’elle éprouvait pour lui avant d’agripper son sac et de prendre son renard dans ses bras. Dehors, le soleil venait de commencer sa course dans le ciel. La petite brise fraiche du matin, remplis les poumons de Lily d’une joie inexplicable et c’est avec le sourire qu’elle se dirigea sur le quai afin de prendre le bateau pour la région de Johto. Bien entendue, la veille au soir, elle avait informée son petit « enfant perdu » de son arrivé dans l’après midi.

    A bord du navire qui la conduisait pour de nouvelle aventure, la tête blonde tomba sur un tracte du Parc Naturel qui se trouvait au nord de Doublonville. Ce dernier avait une magnifique photographie du parc en couverture avec écris en lettre de couleur émeraude et en forme d’Arc « Parc Naturel ». Evoli qui se trouvait encore dans les bras de cette dernière regardait un minimum les belles couleurs et formes de la brochure avant de faire les yeux doux au mannequin. Mais cette dernière était plus absorber par les informations sur les différents Pokémon présent en ce lieu que le petit renard. Elles passèrent donc le trajet entier dans la grande salle à regardait des matchs et des concours de la région de Hoeen. Il est donc inutile de dire que Rubis se débrouiller encore comme un chef avec son Grahyena et son Delcatty. Lorsque Lily voyait le jeune homme se produire sur scène, elle ne pensait qu’à une chose, devenir aussi douée que son idole.

    Cela faisait plus de huit d’heures maintenant qu’elle se retrouvait dans les bras de cette jeune femme à la longue chevelure blé. Elle avait bien essayé de prendre congé durant un show de télévision mais cela ne fut pas possible, au contraire, sa dresseuse avait resserré son emprise. Bref, elle soufrait d’étouffement sans pour autant avoir subis une attaque « Ligotage » ou encore « Etreinte ». Quoique… C’est donc après avoir une partie de son pelage tout tremper suite à forte chaleur, qu’elles se mirent de nouveau en route, mais cette fois-ci en direction de la sortie. Le soleil se trouvait bien haut dans le ciel et de nombreuses personnes descendirent du bateau à une vitesse incroyable, comme s’ils avaient peur qu’il commençait sa descente dans les abysses une fois a bon port. Evoli trouvais cela complètement stupide, au pire ils se retrouvaient tous un peu dans l’eau, mais le risque n’était pas énorme. C’est donc après avoir cognée, une, deux, trois voir dix personnes que Lily réussi à mettre un pied à terre. Elle fut surprise de voir que cette dernière pris une grande bouché d’air, cela était plutôt désagréable car la poitrine venait à chaque fois s’écraser contre sa tête…

    … Une fois bien dégagée de la foule, la femme se mit à chercher du regard son ami d’enfance. D’ordinaire, Kaiza n’était pas vraiment le genre de garçon que l’on ne pouvait pas manquer. En effet, un jeune homme avec des cheveux d’un gris argent cela n’est pas tout à fait banale, mais en cette saison ou la mode c’est d’avoir des couleurs de cheveux aussi tordu qu’un regroupement de Poissoroy. C’est donc après une bonne vingtaine de minutes que Lily était enfin bien certaine d’avoir trouver la bonne personne. C’est dans une démarche a première vu naturel qu’elle se rapprochait de son ami et ce n’est qu’une fois sur de son identité qu’elle commençait à courir un bras en l’air en signe de reconnaissance.

    « Lily : Yohou ! Kaizounet ! »

    Non mais vraiment quelle plaie cette là. Alors que durant toute la traverser elle se sentait bien, il fallut que sa dresseuse se mette à bouger de gauche à droite pour se sentir ballonner. Dans ce qui semble être a première vu un repérage des lieux, Evoli réussi à apercevoir ce qui semblait être un petit singe à la mine abattu, ce n’est que lorsque le regard de ses deux Pokémons se croisèrent pour la première fois, que Lily pivota. Le mouvement eux pour effet de secouer délicatement la tête du petit renard sur le côté, avant que se dernier ne vienne s’écraser sur l’avant bras de sa dresseuse. Alors, qu’elle venait d’attirer l’attention d’une personne, elle accéléra son rythme de pas avant de se jeter literalement au cou de la personne. Ne pouvant absolument plus respirer suite à une « Etreinte » incroyable et un « Plaquage » imprévu, la petite renarde n’eut d’autre choix que de lâcher une petite « Morsure » sur sa propriétaire.

    « Lily : Aïe ! Evoli vient de me mordre ! »

    Surpris, par l’action de son Pokémon alors qu’elle se positionner de nouveau à une distance respectable de « l’enfant perdu », elle n’eu d’autre choix que de lâcher son emprise pour masser sa marque de son autre main. Après un regard inquisiteur vers son Pokémon, elle fut surprise que cette dernière semblait comptais ses crocs ou faire sa toilette. Mais, se rappelant qu’elle n’était plus vraiment seule, elle examina son petit Kaiza qui avait bien grandi au point ou celui-ci la dépasser d’une courte tête.

    « Lily : Cela change du courrier et des conférences vidéo de voir en vrais. Je ne m’imaginer pas que tu avais autant grandis ! Cela mérite donc une petite récompense tu ne crois pas ? »

    Suite à un petit clin d’œil, la jeune femme se dressa légèrement sur la pointe des pieds pour déposer un doux baiser sur la joue droite de son ami. Si elle ne connaissait pas Kaiza, elle aurait pu penser que cela le gêner un peu. Alors, elle décida de reprendre la conversation en main.

    « Lily : Dis, si on sortait du port pour aller prendre un bon thé par exemple ? Comme cela tu me raconteras un peu se que tu fais actuellement. Donc, mon petit guide, je te suis ! »

    Evoli regarda la blonde agrippait le bras de son ami, avant de prendre la posture d’un jeune petit couple qui venait de se retrouvait. Au moins, c’était plus elle qui subissait « Etreinte » et les suivre n’était pas trop un problème. Mais avant, elle jeta un dernier coup d’œil en direction du Pokémon qu’elle avait aperçut avant de voir se dernier grimper le long d’un grand bâtiment et disparaitre.

_________________
Lily Foster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
  • Informations

MessageSujet: Re: L'enfant perdu [PV : Kaizounet]   Mer 7 Aoû - 23:40


Kaiza & Lily
Chapitre 0 : Quand l'heure des retrouvailles sonne, les souvenirs vont-ils remontés ?

© Never-Utopia



Demain c’est direction l’île d’Irisia. Non pas pour rendre visite aux propriétaires de la pension qui s’y trouve, bien que rien ne m’en empêche, mais pour aller saluer – et combattre cela va de soit – le champion Chuck. D’autant que ce dernier, contrairement au type acier de l’arène locale, n’est pas spécialement désavantager contre ma team. Quoi que j’ai bien Luna qui fera sans doute l’affaire, mais avec les champions nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise. Manquerait plus que Chuck ne soit plus le boss tiens. Après tout, je ne savais rien du départ de Chocolate de Jadielle, ni de Jasmine d’Oliville, donc je ne serais surpris qu’à moitié s’il s’avère que c’est une fois encore le cas. Néanmoins pour l’heure j’ai d’autres priorités car étant parfois un boulet de nature en connaissant parfaitement les horaires du port, j’ai réussi à arriver trop tard, c’est le pourquoi du demain évoqué plus haut. Ce que signifie donc que j’ai une journée à tuer dans cette ville. J’aurais bien aimé faire quelques entrainements en vu du prochain combat, mais vu que mes propres champions sont à la pension pour se reposer et qu’il n’y a avec moi que Lockpin et Qun, soit du type faible au combat, nous n’allons pas aller très loin. C’est pourquoi, en lieu et place d’une simulation de combats, nous allons faire une des activités favorites de Shishi, tout plein d’achat inutile.

Achat qui en fin de compte, ne sont pas si inutiles que ça. Dans la première boutique que nous visitons, ma chère Lockpin tombe d’émerveillement devant un objet, pourtant simple au demeurant. Il s’agit d’un Grelot Coque. Certains pokemons l’utilisent au combat, reprenant un peu de forces à chaque coup si je ne m’abuse. Néanmoins, ce n’est pas dans le caractère de Shishi de vouloir d’un objet augmentant ses chances de victoire. Non en réalité, ce qui importe pour elle n’est pas tant l’utilité que peut avoir l’objet en question, mais bien son esthétisme et le fait que le grelot fasse un doux bruit aide beaucoup. Un esprit parfois encore enfantin pour une Lockpin jeune adulte. Qui a dit tel éleveur tel pokemon ? Une fois l’argent dans les mains de la vendeuse, Shishi ne perd pas de temps pour mettre d’elle-même, agitant son acquisition tout en sortant de la boutique en sautillant, suivit par Qun et finalement moi. L’avantage dans ce genre de quartier, c’est qu’il n’y a pas que de simples enseignes, mais aussi des échoppes un peu plus modestes, sur lesquelles on trouve parfois des produits intéressants. Par exemple, un peu plus bas dans l’allée, un jeune homme propose tout un tas d’objets exotiques pour Pokemon. L’un d’eux est assez surprenant, puisqu’il s’agit d’une sorte de bracelet, amulettes ou bijou de ce genre, portant une rune en son centre. Selon le jeune homme, certaines personnes en offre aux pokemons spectre, pour augmenter leurs capacités personnelles. Après tout pourquoi pas et je n’ai encore rien offert à Branette pour son évolution depuis le temps. Emballé c’est pesé, en prime j’ai même le droit à un morceau de charbon qui devrait plaire à Arcanin, que vouloir de plus ?

Maintenant me voilà qui repasse près du port, alors que des gens débarquent d’un navire. N’y prêtant pas vraiment attention, après tout je n’attends personne, je continue en silence mon avancé en prenant la direction d’un petit bar, histoire de prendre quelques rafraichissements pour notre trio. Malgré tout, à peine me suis-je éloigner du port qu’une voix que je connais assez pour la reconnaitre, bien que la surprise soit bien présente, se fait entendre dans mon dos et le temps que je me retourne vers la jeune femme, elle est déjà devant moi et sans le réalisé sur le coup, nous sommes dans les bras l’un de l’autre pour un bref câlin, interrompu par une adorable Evoli qui ne semble guère être pour ce genre d’action, du moins à première vue. Lily ne me laisse même pas le temps de dire quoi que ce soit qu’elle enchaine déjà avec une phrase assez intrigante et ne comprenant pas ce qu’elle cherche à dire avec sa récompense, je ne peux qu’être bouche-bée avec sa bise… Et légèrement rouge aussi…. Un peu. Néanmoins elle ne me laisse pas plus de temps cette fois et ce n’est pas plus mal, l’éphémère rougeur passant plus aisément. Affichant un petit sourire quand elle prononce son dernier mot et passe son bras autour du bien, je jette un regard vers Lockpin et Keunotor qui sont un peu devant nous, mais facilement repérable avec e son du grelot de Shishi. Maintenant que nous marchons, c’est à mon tour de lui apporter quelques réponses.

Toi aussi tu as bien changée ma petite Lily, mais c’’est en tout cas un réel plaisir de te voir ici. Bien qu’à choisir, j’aurais préféré t’accueillir à la pension avec une petite fête, mais rien ne nous empêchera d’en faire une n’est-ce pas ? J’espère que tu vas m’en dire tout autant sur toi que je vais en dire sur moi quand nous serons installés. Lockpin et Keunotor que tu peux voir devant nous vont nous conduire jusqu’à un petit bar, on pourra y prendre une table et se lancer dans de longs discours si tu le souhaite. De toute façon mon bateau pour Irisia ne pars que demain.


Revenir en haut Aller en bas
Lily Foster
Dresseuse
Dresseuse
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'enfant perdu [PV : Kaizounet]   Mar 13 Aoû - 6:15

    Elisabeth était vraiment ravie d’avoir retrouvée son ami d’enfance après toutes ses années. Bien que ce dernier ne semblait plus vraiment comment réagir suite au petit baiser que venait de déposer la jeune femme sur sa joue, elle lui adressa son plus beau sourire comme réponse à sa rougeur. A vrai dire, elle avait beaucoup d’appréhension vis-à-vis de cette rencontre et peut être qu’au fond le jeune qui se trouvait devant en avait aussi. Après tout, il n’était plus question d’attendre que le courrier soit transmit et d’y attendre une réponse bien réfléchis. Le mur qui s’était installé entre se devait d’être détruit, c’est pourquoi, Lily se montrait extrêmement chaleureuse et câlin. En effet, elle voulait qu’à son tour Kaiza baise ses défenses, mais elle n’eut le droit qu’à une longe réponse formelle. La blonde avait presque l’impression de se trouvait dans une soirée de speed dating, quoique peut être que dans se cas, les bonnes manières peuvent être un plus. Tous cela la contrarié plus qu’autre chose, elle fini par s’arrête de marcher tout en lâchant le bras muscler à l’essentiel du dresseur. Quand se dernier se retourna, pour voir si tout allait bien, car c’est ainsi que les gens réagissent en générale, Elisabeth fit gonfler ses joues au point d’imiter un Rondoudou en colère.

    « Lily : Dis-moi, tu n’aurais quand même pas oublié le fait que j’arrivais aujourd’hui n’est-ce pas ? »

    Cette scène était vraiment à vomir. La quadrupède n’en revenait toujours pas que sa comparse puisse agir de la sorte. Etait-ce vraiment le moment de flirter devant tant de monde ? Car n’allait pas lui dire le contraire, la renarde avait beau être jeune, elle savait reconnaître les signes indicatifs. Toutefois, tout cela ne semblait pas déranger la population autour que le fait de se servir d’un Pharamp pour illuminer un phare. Enfin, la renarde trouvait cela vraiment drôle dans un sens, car le visage de la fille à la chevelure de blé n’allait pas du tout avec le timbre de voix léger et triste qu’elle venait d’user. C’est comme si un Smogogo avait douce voix d’un Melofée.

    « Lily : Bon pas grave, je suppose que tu as beaucoup à faire en même temps. Enfin, n’en parlons plus. »

    Dans la vie, il n’existe que deux choses de potentiellement dangereux. La première, c’est de se faire frapper par la foudre. Attention, on ne parle pas de coup de foudre, mais bien d’être transpercer par un éclaire. La seconde est bien plus évidente que la première, mais les hommes ses font souvent avoir par celle-ci : la femme. Il n’y a pas pire que d’être pris dans la toile, tisser avec soin, d’un Migalos. Sauf peut être de s’en prendre à un bébé ours, car comme tous le monde le sait, maman ours n’est jamais loin.

    Elisabeth se retrouvait à nouveau accouder au bras de son ami d’enfance. Elle avait beau être la plus âgée, il était vrai qu’à côté elle était petite. Enfin, il normal pour un jeune homme d’avoir la tête dans les nuages. La ruelle était remplie de différent stand de marchandise, celui qui frappa le plus la fine gourmande que se corps de rêve renfermait fut l’emplacement d’une vendeuse de cookies Pokémon. L’enfant qui se trouvait en elle ne put qu’admirer de loin les incroyables représentations de tête de créature qui s’y trouvait. De plus, le biscuit semblait tout juste sortir du four. Bref, elle fut un peu déçut de voir que Kaiza continua sa route. Lily posa sa tête contre l’épaule du jeune débiter de ne pas avoir eu l’occasion d’en manger.

    « Lily : Dis Kaizounet, je peux savoir ou l’on vas ? »

    Le peu d’information qu’elle avait obtenue c’était le fait qu’il s’agissait d’un petit bar. Au fond, elle voulait en savoir plus histoire de ne pas trop en attendre. Devant, le Lockpin et le castor venaient de tourner à droite, Evoli quand à elle était encore au côté de sa dresseuse. Le ventre de la jeune Elisabeth commençait à crier famine, car depuis son départ de la maison, elle n’avait pas vraiment pris la peine de manger et l’odeur des cookies venaient de réveiller le chat qui dort. Ainsi, elle se posait des questions sur se petit bar, à commençait par le nom. Faisait-il des cookies également ? Ou des fondants au chocolat ? Mieux encore, des crêpes aux confitures de baie ? Et s’il proposait également un service de glace, en cette saison c’était vraiment l’idéal ? Avait-il une terrasse avec vu sur la mer ou était-il pris au piège avec une vu sur la rue. Elisabeth secoua sa tête et reporta toute son attention sur Kaiza. Réalisant qu’il y avait un blanc, elle se demandant si ce dernier venait de lui décrire l’endroit et qu’il attendait une réponse. Aussi, ne voulant admettre une vérité simple, elle ajouta.

    « Lily : Cela à l’air d’un endroit magnifique. »

    Au fond, elle espérait que se dernier avait apporté un peu de détail et qu’effectivement le jeune homme attendait une réponse. Au pire, si ce n’était pas le cas, elle lui dira simplement la vérité, que le rythme de la marche avec la tête sur son épaule l’avait conduit à imaginer un endroit charmant et que s’en vraiment y faire attention elle avait fini par parler à voix haute. Mais bon, rien que la penser de pouvoir être avec Kaiza suffisait pour la faire rougir. Cela était un peu comme si elle sortait avec son grand frère

_________________
Lily Foster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
  • Informations

MessageSujet: Re: L'enfant perdu [PV : Kaizounet]   Dim 1 Sep - 12:02


Kaiza & Lily
Quand l'heure des retrouvailles sonne, les souvenirs vont-ils remontés ?

© Never-Utopia


Entre souvenirs du bon temps et nouvel horizon. Sentiment de tristesse a épart d’une personne importante et l’ivresse de la joie quand cette même personne fait son grand retour. Même quand les retrouvailles sont prévues à l’avance et n’ont pas le goût de la surprise, on ne peut que les savourer. Tant d’images reviennent en tête. Nous nous étions rencontrés a hasard d’une journée banale, après qu’un des jeunes Pichu qui était en ma surveillance, se soit découvert un côté aventurier à la Indiana Jones, se promenant bien plus loin qu’il ne le devrait. Celui que je suis aujourd’hui ne s’en serait pas inquiéter et n’aurait eu aucun mal à retrouver la piste de ce petit chenapan. Cependant, il y a une différence entre la mentalité que j’ai à presque vingt et un ans et celle que j’avais à moins de dix. Pas franchement courageux et téméraire pour deux sous à cette époque, j’avais tôt fait d’abandonner sur le bord d’une route près de la pension, n’ayant pas su retrouver la Pichu. C’est d’ailleurs après cet évènement que j’ai un peu changer et ça, je le dois assez sûrement à la rencontre que j’avais fait ce jour, celle de Lily bien sûr. Il ne faut parfois pas grand-chose pour passer du petit garçon pleurnichard, au jeune éleveur en herbe sérieux.

Et plus nous avançons vers le petit bar, nous parlons, ou plutôt, la jeune femme parle et moi je me contente de l’écouter, préférant attendre que nous soyons assis pour répondre. Non pas que ma réponse risque de lui déplaire, au point qu’elle pourrait en chuter, bien au contraire, du moins j’imagine. Après tout, ce n’est pas une histoire qui se termine sur la mort d’un homme, donc pas de raison qu’elle ne m’en veuille particulièrement après qu’elle aura entendu ce qui m’occupe beaucoup ces derniers temps. D’un côté, si j’avais été moins idiot, je lui aurais annoncé le jour même, mais bon on ne peut pas toujours penser à tous en même temps, en tout cas moi je n’en suis pas capable. Des personnes comme l’ancienne championne de Safrania à Kanto le sont probablement par contre, les nouveaux champions le sont peut-être aussi, mais pour le peu d’intérêt que ce genre d’information peut avoir… D’autant que les informations que la petite blonde cherche ne sont pas de ce genre, mais simplement pour en savoir plus sur notre destination. Cependant, la taquinerie étant dans l’air comme l’oxygène, je me contente de ne lui donner que des petits détails, préférant lui laisser la surprise une fois que nous serons arrivés à bon port. Ce qui ne tarde pas à être le cas d’ailleurs, car après avoir tourné une fois de plus au coin d’une rue, nous voilà devant le fameux bar.

Enfin bar ça reste plus un petit restaurant à mes yeux, car il n’y a pas que des boissons sur la carte, contrairement à certains endroits un peu trop glauque pour pouvoir être cités. Lockpin a déjà choisi note table en terrasse, s’asseyant sans attendre sur une chaise, pendant que Qun se trouve une petite place confortable à l’ombre, juste à côté. Imitant mon pokemon lapin, je m’avance ves la dite table et tout en séparant mon bras de celui de Lily, je recule de quelques centimètres l’une des chaises pour qu’elle puisse prendre place, pendant que je fais de même juste en face d’elle, Shishi se retrouvant de fait sur sa droite – et donc sur ma gauche -. Maintenant bien installer et attendant qu’un des serveurs vienne à nous, je peux enfin lui répondre, un petit sourire aux lèvres.

Je te rassure Lily, je n’avais en aucun cas oublié que nous devions nous retrouver à Oliville. Surtout que j’attends ce moment depuis bien longtemps tu peux me croire. Cependant, comme tu le devine j’ai aussi beaucoup d’occupations ces derniers temps. De fait j’ai parfois un peu tendance à oublier certains détails et dans le cas présent, j’avais confondu ta venue d’aujourd’hui à demain. Heureusement que j’ai loupé le bateau pour Irisia, sinon nous ne serions pas assis là tous les deux. Donc voilà, ce qui me prend du temps est une chose assez simple. Mes parents ont pris leur retraite et son partit vivre à Niam, l’une des îles composant l’Archipel de Samibato. Je suis donc officiellement l’éleveur en charge de la pension Yashiro maintenant. L’accomplissement d’un rêve d’enfant. Ce n’est pas tous les jours simples, mais être à la tête de note pension c’est vraiment magique Lily. Et toi alors ? Que pourrais-tu avoir à me raconter que je ne sache déjà ?

Revenir en haut Aller en bas
Lily Foster
Dresseuse
Dresseuse
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'enfant perdu [PV : Kaizounet]   Jeu 5 Sep - 4:01

    La blonde n’en revenait pas de la forte personnalité du Lockpin de son ami. On pourrait facilement la confondre avec la petite amie du dresseur, voir pire sa mère. Lily n’avait plus vraiment de souvenirs au sujet des parents du jeune homme et les rares fois ou ce dernier prenait la peine de parler d’eux, c’était juste pour dire qu’il était impatient de prendre en main la pension familiale. C’est d’ailleurs grâce à cette institution que la jeune femme savait ce qu’elle voulait faire aujourd’hui, même si elle doute encore entre les concours et les arènes pour se faire un nom dans le circuit. La terrasse du café était peu habituel, en effet, au lieu que les tables soient vulgairement disposait sur le béton, ces dernières étaient un peu mise en hauteurs. La raison étant que la plate forme fut disposait sur un parterre de planche en bois, permettant de gagner une petite hauteur. Au tour de l’estrade, des barrières de marbres avec des pots de fleurs aménageaient vers l’extérieur. Bien que ravis d’avoir une vue sur le port et son phare, elle était plus qu’intriguais par la décoration de l’intérieur. Kaiza fit preuve d’une galanterie qui se veut être rare de nos jours. La blonde ne put s’empêcher de distinguer de forte différence entre ses lettres et le comportement dont il faisait actuellement preuve. Après avoir pris place en face de la jeune fille, il se décida enfin de répondre d’un bloc à ses questions.

    « Lily : Je t’ais déjà dis que ton oublie n’était pas grand-chose, enfin j’aurai certainement piqué une grande crise si tu n’était pas là aujourd’hui car tu n’arrêtais pas de dire que tu souhaiter pouvoir me revoir. Sinon, c’est une bonne chose pour toi, tu es enfin en charge de la pension ! Que de souvenir. »

    Sa dernière phrase fut prononçait sous un ton qui reflétait un soulagement, qui d’ailleurs pouvait s’apercevoir car elle ne prenait plus la peine de se tenir droite sur sa chaise. Elle était enfin détendue, les retrouvailles se passaient plutôt bien pour le moment. Toutefois, avant même de pouvoir répondre sur les dernières nouvelles de sa vie, une serveuse habillée en Fragilady accompagnait par un Eoko venaient de faire leurs apparitions.

    « Hôtesse : Voici notre carte, je passerai prendre votre commande dans un moment. »

    Intriguée au plus haut point par la tenue de la jeune fille qui devait être plus jeune qu’elle, la blonde observa attentivement les mouvements à l’intérieur. Sa surprise fut assez grande quand elle reconnu des déguisements d’autre Pokémon en mouvement : Joliflor ; Gardevoir ; Mysdibule ; Roserade et Momartik. Plus que perplexe sur le fait qu’il n’y avait seulement que des filles, elle fut cependant conquise par l’idée. Elle reporta son regard sur la carte et découvrit ainsi le nom de cette endroit : « Fancy Club ». Elle jeta un regard à Kaiza pour voir ce qu’il pouvait bien penser de tous cela, mais il semblait plutôt absorber par les différents que l’endroit proposait. Cela amusait beaucoup la blonde, car elle retrouvait en quelque sorte son ami d’enfance, même si étrangement, elle savait qu’il était déjà loin de se temps.

    « Lily : J’ai fait mon choix. »

    Elle replia la carte, qu’elle disposa au coin de la table, avant de câliner son Evoli qui avait pris refuge sur ses jambes. Une fois que Kaiza fit de même, la serveuse était venue pour prendre leur commande.

    « Hôtesse : Avez-vous votre choix ?
    Lily : Un petit bol de Lait Meumeu pour mon Evoli et pour moi un Milkshake à la vanille avec un donuts à la confiture de fraise. Merci.
    Hôtesse : Et pour monsieur ce serra ? »

    Une fois la commande passait, elle retourna à l’intérieure. Lily décida donc de réponde au jeune homme en attendant leur préparation de petit gourmet.

    « Lily : J’ai obtenue cette petite boule de poile il n’y a pas si longtemps, juste après avoir fini mon rôle de Miss Algatia. Mon père est actuellement entrain de chercher la preuve d’un dix-huitième type de Pokémon. D’après certains Pokémon arrives à se servir d’attaque encore répertorier et ayant un avantage sur le type Dragon. Pour ma mère, elle est plus que déçut de mon départ mais elle s’y ferra… Je trouve que ton Lockpin est très belle tu sais, surtout le pelage au niveau de ses oreilles. »

    Lily regardait avec admiration la lapine coquette qui était assise à leur table. En fait, sa présence évoqua à la jeune femme l’envie d’en attraper un également. Lily ne voyait pas vraiment se qu’elle pouvait ajouter d’autre et resta à l’écoute du petit garçon qui n’en était visiblement plus un.

_________________
Lily Foster
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
  • Informations

MessageSujet: Re: L'enfant perdu [PV : Kaizounet]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'enfant perdu [PV : Kaizounet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (en construction) Liam l'enfant perdu
» Le personnel d'Humanydyne
» mission:retrouver l'enfant perdu au supermarché.Rang D
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rpg :: Johto :: Oliville :: Fancy Club-

Nos partenaires