Pokémon Rpg


 

Partagez | 
 

 Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Invité
Invité
  • Informations

MessageSujet: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Jeu 2 Mai - 20:55



Kaiza & Arcanin vs Libegon
Chapitre Prélude: Don Juan contre Zorro, les flammes dorées vs le dragon des sables

© Never-Utopia



Dans quelques jours je serais enfin à Acajou. Dans quelques jours je vais pouvoir défier le septième champion de la région. Oui je n’ai encore comme badge que celui de Doublonville et alors ? Il n’est stipulé à nul endroit que l’on doit faire les arènes dans l’ordre. D’autant que depuis l’épisode avec l’autre boulet d’Ecorcia, je préfère nettement avoir une opposition de grands niveau, plutôt qu’un duo de Roucool que même Leveinard pourrait se faire facilement en un contre deux. Non que je cherche à spécialement dénigrer Albert, c’est un très bon dresseur d’ailleurs, bien meilleur qu’Hector, mais passons sur ce sujet. Ce qui importe aujourd’hui d’ailleurs n’est pas non plus l’affrontement prochain contre le champion de type glace, mais plutôt les entraînements en vue de cette rencontre. Il est évident qu’étant de type feu, Arcanin sera l’une de mes pièces maitresses pour conquérir l’avant dernière arène, mais je ne dois pas me reposer sur un seul pokemon, car nous ne sommes jamais à l’abri d’une surprise. C’est pour cette raison que je marque une pause avant d’entrée à Doublonville, même si je compte simplement traverser la ville cette fois. M’installant sur un coin d’herbe non loin, à une, une heure et demi grand maximum des premiers batîments, je fais sortir tour à tour chacun des six qui seront avec moi pour défier la glace, à savoir : Arcanin, Libegon, Lockpin, Branette, Gardevoir et Psykokwak. J’aurais pu prendre aussi Mygavolt, mais je préfère qu’elle s’habitude d’abord aux autres à la pension, elle me sera bien utile pour d’autres arènes.

Bon nous allons commencer simplement. Arcanin et Libegon, vous êtes les premiers à passer, les autres vous êtes avec moi. Nous allons les regarder se combattre librement et voir ce que nous pouvons améliorer ensembles, c’est compris les amis ?

Et ce faisant, les autres me rejoignent, pendant que le dragon et le canin se mettent en place. Ce n’est pas la première fois que nous faisons ce genre de séances et ils semblent assez bien aimé le principe, alors je suppose que je devrais faire ainsi à chaque fois. Tant qu’à faire des entraînements plus poussés, autant qu’ils plaisent à tous. D’autant plus que Libegon et Arcanin semblent avoir une certaine rivalité, mais tant que ça reste dans un cadre amical, ça ne peut qu’être bénéfique pour eux n’est-ce pas ? En tout cas, leur duel commence sur les chapeaux de roues, Libegon tentant sans attendre un féroce Dracosouffle, bien vite esquiver par Arcanin et son Aeropique, ayant plus servi pour échapper à l’assaut du dragon, que pour atteindre l’évolution de Vibraninf. Néanmoins, Zorro n’étant pas du genre à se laisser faire de la sorte, se retourne vers le canin doré et lâche un vibrant Ultrason dans sa direction, profitant de cette ouverture dans la défense de Don Juan pour s’approcher bien vite de se dernier, prévoyant de frapper le sol avec sa queue et d’utiliser Telluriforce. Néanmoins, à peine est-il proche d’Arcanin, que ce dernier accueille son ami et rival d’un Lance-flamme en pleine tête, ce que ne semble apprécier qu’à moitié Libegon, mais Don Juan ne se pose pas de questions et profitant de l’effet de surprise, charge le dragon à coup de son Aeropique et le force à reculer sous l’impact, pendant qu’Arcanin grogne de satisfaction, sa feinte ayant fonctionné à merveille pour piéger Zorro. Peu enclin à se laisser dominer, Zorro tente un nouveau Dracosouffle que contre Don Juan avec son rayon de flammes, les deux se regardant en chien de faïences suite à cette égalité. Finalement, prenant la décision de stopper ce match, je me lève et m’avance vers eux, ayant préapré deux bols et des baies, pour qu’ils puissent récupérer un minimum. Me retournant vers les autres, c’est en souriant que je demande.

Qui veut s’entraîner maintenant ? Gardevoir et Psykokwak ? Ou bien Lockpin et Branette ?
Revenir en haut Aller en bas
  • avatar
  • Informations Féminin Nombre de messages : 326

    Feuille de route
    Disponibilité :
    Equipe Pokémon:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Jeu 2 Mai - 22:06

Case départ

Traverser le bois aux chênes avait été une épreuve douloureuse, mais elle en était finalement sortie. Elle qui avait l'habitude de voler à dos de Libegon pour passer au-dessus des obstacles de ce type s'était trouvée, et bien... bête. Sans Libegon, sans ailes, sans raison, elle avait dû faire le chemin à pieds. Au milieu des Conconfort et autres Mimigales qui l'épiaient, depuis les arbres. Le plus dur avait sans doute été le moment où elle s'était perdue, et avait dû dormir dans le bois. Enroulée entre les écailles de Leviator, elle avait fini par trouver le sommeil, se réveillant au moindre fourmillement suspect.

Elle détestait les insectes, sous toutes leurs formes. Et elle avait toujours la peur profonde qu'un d'eux se décide à lui grignoter ce qui restait de ses cheveux si elle s'assoupissait. Malheureusement pour eux, elle avait repris l'entraînement. Et le hurlement de terreur qu'un Aspicot lui avait tiré en la réveillant n'avait égalé que la puissance du coup de genou avec lequel elle l'avait envoyé valser plus loin.

Elle s'était développée rapidement, et ressemblait moins à une demoiselle que jamais alors qu'elle avançait au sein de la ligue de Johto. Son petit ventre était devenu solide, dur, et difficilement sortable en maillot de bain. Ses bras s'étaient musclés, ses jambes avaient grossi, et étaient devenues assez fortes pour lui permettre de faire un rodéo à dos de Leviato. Maintenant que ses cheveux ne la gênaient plus, elle était devenue violente en combat, participant au corps avec ses pokémons pour s'entraîner.

En un mot comme en cent, elle était fin prête pour affronter le champion suivant. Du moins, c'était ce qu'elle s'était dit et répété. Son Ossatueur était le principal bénéficiaire de l'entraînement. Elle avait rattrapé en quelques semaines l'absence totale d'exercice et cette stupide bride qu'on lui avait collée au cou pendant toutes ces années de championnat. Il s'était endurci. Ca, et Leviator qui apprenait de nouvelles capacités. Petit à petit, son équipe de monstres redevenait ce pour quoi elle s'était toujours battue : des gagnants, sous toutes les coutures.

Elle avait hâte d'affronter Meister, le champion de Doublonville. Elle ne savait pas exactement lequel, mais elle était persuadée qu'il avait un lien avec son père. En conséquence de quoi, il devait sans doute avoir entendu parler de son départ, sa rébellion, sa nouvelle naissance, et sa nouvelle force. Quelque part, elle espérait qu'il aurait un peu peur d'elle. C'était la réaction qu'avait eu Peter. La peur.

Et elle ferait de son mieux pour continuer à inspirer ce sentiment de dureté, de carapace étanche, de coeur droit et dur.

Les vibrations, typiques d'un combat pokémon, attirèrent son attention. Elle rajusta les sacs qu'elle portait à la ceinture et saisit discrètement la ball d'Ossatueur. Les Rockets et les Quetzacoalt étaient particulièrement virulents dans la région, elle devait s'attendre à tout, surtout au pire. Devant elle, un jeune... dresseur... faisait combattre son équipe.

Un contre un, ami contre ami, pour s'entraîner à utiliser de nouvelles capacités sans doute. Elle avait utilisé cette technique jadis, lorsqu'elle avait débuté. Puis elle avait rapidement arrêté, comprenant qu'en chassant le pokémon sauvage, elle fatiguait deux fois moins son équipe. Et qu'en s'occupant manuellement du dressage, son lien avec ses protégés ne faisait que devenir plus fort.

Toutefois, cela ne l'empêcha pas de pénétrer dans les hautes herbes, son écharpe cachant une partie de son visage. Elle balaya du regard la scène, et pencha la tête sur le côté, sceptique.

Quelle étrange équipe était-ce là...

Chocolate lissa sa veste courte, haussa les épaules, et décida de passer son chemin. Elle fit quelques pas, et entendit un bruit métallique. Surprise, elle se tourna, et vit, grande ouverte, sa boîte de badges. Les deux qu'elle venait de remporter, brillants, dans l'herbe. Et le sien, sale, abîmé par la chaleur, et qui avait la forme étrange d'une courbe qui rappelait un sourire de fête foraine abandonnée. L'ex-championne de Jadielle se baissa pour ramasser ses affaires, adressant un regard neutre au dresseur.

Chocolate : Désolée d'interromptre ton entraînement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
  • Informations

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Ven 3 Mai - 23:50


Kaiza & Chocolate
Chapitre I : La dresseuse amazone et le jeune guerrier

© Never-Utopia




Après ce petit combat entre mon cher Arcanin doré et mon fier dragon, je me rends compte d’une chose qui peut avoir son importance. Cet entraînement a pour but de voir nos forces et faiblesses, avant de se rendre à l’arène de type glace d’Acajou ; Cependant, la chaleur des flammes d’Arcanin et la puissance des attaques sols de Libegon ont également une autre cible favorite et c’est les pokemons aciers. Hors, l’arène se trouvant à Oliville est justement spécialisée dans ce type. En somme, rendre une visite en premier lieu à Jasmine sera une sorte d’échauffement final, avant de prendre le risque d’affronter les glaçons vivants près du Lac Colère. Dans ce cas, je vais devoir changer certains membres de l’équipe. Même si Luna est mon tout premier pokemon et Arceus sait combien je l’adore, contre les monstres d’acier de la ville portuaire, elle ne pourra pas faire grand-chose, mais elle n’est pas la seule. Branette aussi n’aura que peu de chance de venir à bout des Lucario et autre Galeking possible et je crains que ce soit pareil pour ma chère Lockpin. Même si elle est vive et que ses coups peuvent faire mal, elle ne maitrise qu’une capacité de type combat et qui en plus, est risquée pour elle à l’utilisation. De fait, je ne vais pas lui faire courir de risques inutiles. Donc pour résumer, je garde avec moi Arcanin, Libegon et Psykokwak. Il me faut donc trouver trois remplaçants. Premier match en arène pour Babar ? Oui, ça me semble une bonne idée, Azumarill sera également un très bon renfort. Qui pour la sixième place du coup ? D’autant que je ne vais pas faire un retour en arrière jusqu’à avant Mauville… Bah finalement, va pour Gardevoir, on ne sais jamais après tout. Qui vivra…

Bon je devrais peut-être arrêter avec cette phrase non ? Parce qu’à force de m’en servir à tout bout de champ, elle n’a limite plus de véritable sens. D’autant que je suis tiré de mes rêveries par la voix d’une jeune femme dans mon dos et donc, en me levant je me tourne vers elle, souriant au départ, mais rapidement surpris en voyant sa tête. Soit je me suis endormit et je suis en plein songes, soit c’est bien la championne d’arène de Jadielle, soit la meilleure des championnes de la région Kanto, soit également une des meilleures dresseuses existants et ce, toutes régions confondues. Que peut donc bien faire une telle personnalité ans le coin ? Voyage d’affaire, ou simplement programme loin de la pression de son arène ? Ah qu’est-ce que cette boîte qu’elle ramasse ? Des badges ? Est-ce que je dois comprendre que Chocolate a prise des vacances et que pour une raison que j’ignore, elle vient faire le tour des arènes de Jotho ? Après tout, rien n’interdit à un champion d’une région, d’aller voir ses collègues d’une autre, même si ça reste un choix assez surprenant à mes yeux. Peut-être que si je faisais plus attentions aux émissions de la télévision et aux journaux j’en serais plus à ce sujet, mais passons, car ce n’est clairement pas le cas.

Ce n’est pas bien grave, nous devions faire une pause de toute façon. J’imagine que c’et vous la jeune femme ayant fait un tabac chez Albert et Hector. Encore que le premier m’est sympathique, mais j’aurai bien aimé voir l’autre gamin repartir la queue entre les jambes après son humiliation. Ne pense-tu pas qu’il devrait être viré de son titre et son arène changer en faveur des pokemons plantes ? Mo c’est Kaiza, Kaiza Yashiro.
Revenir en haut Aller en bas
  • avatar
  • Informations Féminin Nombre de messages : 326

    Feuille de route
    Disponibilité :
    Equipe Pokémon:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Sam 4 Mai - 0:44

Twiddle-di
Une simple phrase venait de déclencher un torrent de paroles de la part du jeune garçon. De taille moyenne, plutôt bien entretenu, il avait la force tranquille de quelqu'un habitué à travailler avec ses pokémons et à les écouter, les comprendre. Elle l'imaginait assez facilement tenir une pension, ou bien collectionner tous les pokémons mignons et abandonnés qu'il rencontrait sur sa route. En tous cas, si elle avait décidé de passer son chemin, lui avait décidé de lui faire la causette. Et quelle causette.

Chocolate haussa un sourcil dubitatif devant une telle diatribe, et croisa les bras sur sa poitrine, se demandant ce qu'il lui voulait, ce bonhomme-là. Renvoyer Hector ? Remplacer les arènes ? Elle sentit sa mâchoire se tendre, et inspira calmement pour ne pas envoyer bouler plus loin ce type qui se permettait de juger un champion sans même le connaître. Un de plus qui se pensait maître du monde.

Chocolate : Et bien, Kaiza...

Elle rajusta la ceinture qui portait ses balls, et retint l'envie grandissante qui lui hurlait de sortir Leviator, ou même Ossatueur pour lui mettre un bon coup d'os sur le coin du nez. Du calme. Ce n'était qu'un ignorant, elle ne pouvait pas lui en vouloir d'exprimer spontanément ce qu'il pensait de ses homologues.

Chocolate : Hector est devenu champion alors qu'il n'avait que neuf ans. Et si les capacités de son arène sont limitées en raison de sa... place hiérarchique, c'est un dresseur de grande qualité.

Qui avait été momentanément remplacé par un abruti consommateur de champignons hallucinogènes. Une personne que Chocolate avait aimé écrasé, parce qu'elle lui rappelait à quel point le conseil partait à volo dans cette région. Elle se força néanmoins à paraître aimable -ou du moins, neutre, et sourit.

Chocolate : Je suis effectivement celle qui vient de renverser Albert et Hector. Chocolate Sakaki. Di Luce. Enfin, Chocolate, je préfère.

Elle leva sa boîte de badges au niveau de son visage, et l'agita pour faire voir l'éclat brillant de sa couverture en acier, puis la rangea tranquillement dans la doublure de son manteau court. Elle n'avait pas besoin de s'étendre plus que de mesure sur ce qu'elle avait entre les mains. Le signe de sa victoire, la preuve de sa conquête.

Chocolate : C'est un drôle d'endroit pour s'entraîner. Les pokémons sauvages sont plus forts de l'autre côté de la ville.

Simple manière de lui signaler qu'elle avait du mal à comprendre ce qu'il faisait là. C'était plus la zone des pic-nics et du cerf-volant en pleine saison. A la limite, un endroit sympathique pour venir faire son jogging. Mais elle n'aurait jamais pensé sortir ses chéris pour les faire progresser ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
  • Informations

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Sam 4 Mai - 23:39


Kaiza & Chocolate
Chapitre II : Fille de Gio rien que ça ? J'en ai de la chance...Ou pas

© Never-Utopia



Oh il ne faut pas croire que je sous-estime beaucoup les talents en tant que dresseur d’Hector. Bien au contraire, même si je n’apprécie guère la personne, son côté dresseur est véritablement très bon, après tout et malgré ce que e peux dire ou sous-entendre, Chocolate n’a pas faux. On ne désigne pas un champion comme on choisit une pâtisserie à la boulangerie, selon ses envies et goûts, mais uniquement s’il est véritablement bon et méritant. Néanmoins, là où je me permets de remettre en question sa crédibilité, c’est sur le plan social, ou plus exactement, sa façon de parler aux dresseurs quand il gagne un match, même de peu. Encore que je ne suis pas un jeu dresseur, découvrant le plaisir de l’aventure, en compagnie d’un ami pokemon de base et peu puissant et j’espère d’ailleurs qu’il fait plus attention à ses mots contre eux. Les champions sont là pour tester les capacités des challenger oui, mais pas briser leurs rêves, ou tout du moins, leurs espoirs et surtout, ils ne sont pas en charges des arènes pour se moquer des liens unissant les dresseurs et leurs pokemons. C’est sur ce point que j’ai du mal à voir Hector, autre qu’un gamin prétentieux, qui ne mérite qu’une chose et c’est un match retour contre moi et mes camarades ces derniers ayant bien grandis depuis notre échec, sans compter les nouveaux amis présents, Arcanin notamment qui fera un carnage dans les rangs insectes d’Hector, même si fourbe qu’il est, ce gamin a sans doute des bottes secrètes en poche. Nous verrons bien le jour voulu, mais pour l’heure c’est à une championne dont je ne doute pas du calibre, je parle bien de son niveau de combattante hein, que j’ai à faire. Passons et répondons un peu sur ce sujet.

Oui bien sûr Hector n’est pas faible je te l’accorde. Bien que nous ayons fait presque match nul et qu’il a gagné d’une attaque, je reconnais son talent de dresseurs. Je précise quand même que c’est son équipe personnelle que j’ai affronté. Cependant, ce que je lui reproche c’est un manque flagrant de tacts envers ses challengers. Vous autres les champions vous n’êtes pas fait pour être des Teddiusounours, mais vous n’êtes pas non plus là pour briser tout rêve des jeunes. Bien que ton cas soit spéciale, car venir défier l’ultime arène n’est pas à la portée de tous. Il manque simplement un peu d’humilité à Hector et je compte bien le lui prouver lors de notre match retour.

Au moins je ne me suis pas tromper sur son identité, elle est bien Chocolate Sakaki… Sakaki…. SAKAKI ?! Comme un certains Giovanni s’étant joué de moi et contre lequel j’ai disputé un match, remportant deux manches sur cinq, avec pourtant une équipe bien plus faible ? Ce mafieux au cuir chevelu aussi répandu que les cerveaux chez Ramoloss a une fille ? Bah punaise, si je m’attendais à ce que la maitresse des types sol de Kanto ai un père si connu, d’aucun dira tristement connu, mais qui dois-je plaindre alors ? Est-ce la femme de Gio et mère de Chocolate, ou bien cette dernière pour avoir pareil géniteur, ne reculant devant rien pour accomplir son sombre dessein ? Au moins j’ai l’assurance que la Team Rocket n’attaquera pas la pension et encore, il doit bien être capable de changer d’avis sur la question. C’est d’ailleurs pour ça que je vais éviter d’amener le sujet, histoire qu’il n’y a pas de quelconque rapprochement possible entre l’épisode avec le père et celui avec la fille. Un drôle de coin pour s’entraîner ? Pas faux dans un sens, à la pension c’est bien mieux, que ce soit avec toutes nos installations, qu’avec tous les pokemons présents, mais parfois un peu de calme est très bienvenue pour ce genre de séances importantes.

Et les pokemons non sauvages le sont encore plus à la pension, mais il y a parfois du bon à se mettre au calme, pour mieux roder nos diverses capacités et voir sur quel point nous devons travailler, pour couvrir le maximum de faiblesses possibles. C’est une préparation assez longue je le conçois sans mal Chocolate, mais pour se rendre à la ligue et avoir l’honneur de combattre contre le Conseil 4 et Cynthia, il faut une force sans failles. En opposant mes propres amis entre eux, nous découvrons plus facilement les faiblesses de chacun et surtout, sans risque d’être normalement déranger par des pokemons sauvages, ayant envie de faire un peu trop de zèle si tu vois ce que e veux dire, mais toi que fais-tu dans le coin ? Tu comptes te rendre chez Mei-sama ? C’est un bon gars, un peu spécial, mais sympathique dans le fon Chocolate.

Revenir en haut Aller en bas
  • avatar
  • Informations Féminin Nombre de messages : 326

    Feuille de route
    Disponibilité :
    Equipe Pokémon:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Dim 5 Mai - 10:48

Statut erroné
Elle se disait bien, qu'une telle hargne envers un champion était motivée par une certaine rancoeur ou une envie de vengeance.
Visiblement pour cet inconnu, c'était la défaite. Quelle ironie. En tant que championne, elle avait vaincu un nombre incalculable de personnes qui, oui, l'accusaient d'avoir triché. D'être anti-jeu. De n'avoir aucun coeur. Elle remerciait pourtant chaque fois les dresseurs pour leus performances et les invitait à revenir lorsqu'ils seraient devenus plus forts. C'était une championne certes, mais avant tout un être humain.

Quoi qu'il en soit, Kaiza lui parlait avec beaucoup de familiarité. Elle se renfrogna légèrement lorsqu'il lui parla de son arène et croisa les bras sur sa poitrine, le fixant avec un air patient. Elle attendait le moment où il se rendrait compte qu'elle n'attribuait pas beaucoup d'attention à ce qu'il venait de lui dire. Ce n'étaient que des excuses pour passer l'insulte qu'il avait fait à un champion, elle n'allait pas longtemps s'attarder sur son cas. En plus de ça, Kaiza avait tort en partie.

On ne devenait pas champion pour être inviolable, mais pour servir de garde fou à son Conseil. Si n'importe quel dresseur était capable de devenir maître pokémon, cela se saurait. Ils servaient de filtres, de purge pour les meilleurs au profit du Conseil qui du coup pouvait se consacrer à des activités plus importantes. Comme le maintien de l'ordre ou les fluctuations des achats de billets pour les arènes.

Yashiro. Ce nom lui disait quelques chose. Il lui semblait que c'était chez les parents de ce garçon qu'elle avait fait du baby sitting pour des gamins d'un pensionnat défavorisé. Ceux qui avaient voulu se battre avec Leviator et qui lui avaient valu un Stalgamin. Elle ne s'était pas trompée en tous cas, ce garçon était sans aucun doute possible un éleveur. Et un éleveur avec de doux rêves. Le conseil des quatre. Elle retint un sourire et resserra d'un cran la ceinture de cuir qui lui ceignait les hanches, observant ses balls alignées avec un petit sourire. Oui bien sûr. Devenir maître pokémon. Elle ne doutait pas que d'autres étaient capables d'en faire de même, mais que ce garçon bavard et jugeur y parvienne l'aurait étonnée.

leva le regard sur son visage encore jeune à travers les mèches longues qui lui tombaient sur le visage et lui répondit.

Chocolate : Tu parles de moi comme si tu me connaissais, Kaiza Yashiro. Pourtant je ne suis plus championne depuis peu.

Elle avait occupé ce poste avec plaisir et distinction pendant six longues années, et s'en était allée par la grande porte à cause d'un énorme ras-le-bol. Les arènes n'étaient pas filtrées, dans le Kanto. Elle avait affronté un nombre incroyable de gamins avec quatre rattatacs, de demoiselles avec quatre chacripans, d'autres vieux avec les pokémons de leurs ancêtres, de jeunes qui n'avaient pas compris l'intérêt des forces et des faiblesses... bref. Que ce soit pour les plus bas comme pour les plus hauts, être champion n'était pas une place enviable. Le prestige y était, oui. Mais le siège était horriblement contraignant, d'autant plus lorsqu'on ne s'entendait pas avec son conseil, comme elle.

Chocolate : Quant à ton entraînement, vois ça comme tu veux, mais se battre tout seul n'avance à rien. A moins que tu n'élèves tes pokémons aux poings, tu vas les fatiguer et les ennuyer.

Elle parlait en connaissance de cause. A force de s'affronter les uns les autres, ses protégés s'étaient lassés. Ils connaissaient les attaques de tous par coeur, et il n'y avait plus aucune surprise dans leurs mouvements. C'était la raison pour laquelle Chocolate avait fait d'Ossatueur son champion. Il avait affronté tellement de dresseurs différents dans son arène qu'il était de loin le plus expérimenté en termes d'adversaires différents.

Chocolate : Je viens effectivement combattre Meister. Mes deux badges sont brillants et agréables à voir, mais ils se sentent un peu seuls dans leur grande boîte.

Elle tapota impatiemment ses doigts le long de la ball de Leviator, qui lui répondit par un rugissement qui sortit de la ball étouffé, mais toujours hargneux. Elle se pencha sur le côté et fit les gros yeux à son monstre miniature, avec l'air d'une mère secouant son gamin désobéissant. Décidément. Elle avait cru ne jamais se lier avec d'autres pokémons qu'Ossatueur, mais son équipe était pleine de surprises. Et les plus teigneux étaient souvent ceux avec lesquels elle s'était le plus liée. Pharamp d'abord, dont la stupidité mignonne les avait rapprochés. PUis Leviator, contre lequel elle dormait depuis qu'elle avait quitté son arène. Et même Draby, dont la maladresse du débutant l'attendrissait même dans les pires situations - comme la fois où il avait défoncé le moteur d'un bateau en sautant du haut de la falaise au-dessus. Oui, si elle ne le montrait pas nécessairement aux autres, elle s'était incroyablement rapproché de sa véritable famille.

Chocolate : Si tu veux t'entraîner vite et bien, tu sais. Rien ne vaut de multiplier les combats.

Invitation discrète. Est-ce qu'il mordrait à l'hameçon ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
  • Informations

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Lun 6 Mai - 15:01


Kaiza & Chocolate
Chapitre III : Après le père, petit combat contre la demoiselle Sakaki ? ON parie sur les chances de survies ?

© Never-Utopia



Oh première grande nouvelle, si on ne prend pas en compte le lien Chocolate et Giovanni, la jeune femme n’est plus championne ! Comme quoi, faut vraiment que je suive avec un peu plus d’attentions certaines émissions, ou au moins que je me décide à prendre un abonnement pour je ne sais quel journal, histoire de ne pas être à la traine de trop. Parce que, c’est bien beau de savoir qu’x arène a été saccagée par exemple par un Leviathor lever de la mauvaise écaille, ou encore que c’est la période d’amour des Ursaring et qu’il faut donc éviter certaines forêts, mais le fait qu’un champion rende son tablier, ça c’est quelque chose qui n’arrive pas si souvent, ou en tout cas, pas si soudainement. Qu’est-ce qui a bien pu pousser la miss au nom chocolaté pour ne plus assumer la fonction de boss final avant le conseil de Kanto ? Bah j’imagine que ce ne sont pas mes affaires et que je n’ai pas à lui poser la question, tout curieux que je peux être. En même temps, elle n’était pas à la tête de Jadielle depuis une poignée de jours seulement. J’imagine qu’avec le temps, devoir toujours rester à l’arène, avec pour seul défi celui des challengers, se révèle être d’un ennuie, même en étant la plus sadique des Sakaki. En tout cas, même si ce n’est pas une habitude, recevoir les conseils d’une dresseuse d’élite, pouvant sûrement déjà se mesurer au Conseil 4, si on ne compte es badges, est toujours une bonne expérience à prendre. Il me faut donc livrer des combats, ça c’est une évidence, mais contre des dresseurs et non entre membre de ma propre team. J’en prends bien note, après tout, c’est d’une évidence, pour ça aussi que les champions sont un défi d’autant plus plaisant quand on affronte, non pas leurs équipes bridées, mais d’un niveau plus élevé. Voir même supérieur.

Disons simplement que je te connais comme les autres, via la télévision, les journaux et autre émission à la radio. Je prends note en tout cas de ton avis sur mes entraînements et je compte bien suivre tes conseils Chocolate.

Bien sûr tout ceci n’est pas complètement vrai, ou plutôt, n’est pas complet. Le fait est que je connais son père, du moins j’imagine qu’il est son père, mais il pourrait tout aussi bien être l’oncle excentrique de la famille qui sait ? Enfin vu la réputation du chef de la team rocket, m’étonnerait pas qu’un de ses enfants, en l’occurrence sa ou l’une de ses filles, a été champion de Jadielle après lui, car contrairement à ce qu’il a pu me raconter sur l’origine du nom Giovanni, rapport au Leviathor de mon père, c’est bien de l’ancien champion de type sol qui est question. D’ailleurs, est-ce qu’à l’imagine de Gio, même en dehors de son ancienne arène, Chocolate affectionne complètement les types sol, ou bien son fameux faux dragon qu’est Leviator, n’est pas le seul étranger à ce type ? J’espère en tout cas que Meister-san va plutôt utiliser sa propre équipe contre Chocolate, car s’ils ne sont pas faibles et que la force brute importe que peu chez lui, je crains le pire pour ce match d’arène. Pour revenir au reste de la team de la miss Sakaki, il semble qu’elle propose, à sa façon, de répondre avec un combat à peine sous-entendu. Ce qui promet d’être un sacré entraînement, parfait ou presque avant de nous rendre à l’arène d’Oliville et combattre la championne des lieux et ses pokemons du compliqué type acier.

J’ai affronté un dresseur spécialiste du type sol il y à quelques temps. Pas chevelu pour un sous, mais plutôt d’un très bon niveau par contre. Je crois même que son seul non sol était le Persian à ses côtés, J’ai bien gagné deux manches, mais ès l’apparition du Nidoking, enfin passons. J’accepte avec honneur ce défi que tu me propose Chocolate. Deux manches ?


Revenir en haut Aller en bas
  • avatar
  • Informations Féminin Nombre de messages : 326

    Feuille de route
    Disponibilité :
    Equipe Pokémon:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Mar 7 Mai - 14:21

Les gros sabots
C'était amusant, que Kaiza pense la connaître, particulièrement lorsqu'il parlait de la voir à travers un écran de télévision ou les hauts parleurs d'une radio. Elle n'était pas le personnage que les médias voulaient bien dépeindre. A vrai dire, les journalistes n'avaient jamais obtenu de sa personne une seule interview. Elle leur avait formellement interdit de l'approcher après que l'un d'entre eux ait écrit un article haineux quant à sa relation avec la Team Rocket. Oui. Ce que s'était efforcée de démontrer Chocolate toutes ces années, c'était qu'elle n'était pas comme on voulait bien le penser. Elle avait un coeur. Elle avait des tripes. Et beaucoup plus de gnaque que ce que voulaient bien penser ceux qui croisaient sa route.

Elle faillit répliquer, mais la seconde réflexion de Kaiza lui fit descendre l'estomac dans les talons aussi brusquement que si elle avait été écrasée par un Ronflex. L'ex-championne de Jadielle serra si fort la mâchoire qu'elle la sentit craquer légèrement. Elle se força à ne pas enfoncer son poing dans la figure de Kaiza - après tout il n'avait rien fait le pauvre - et se détendit imperceptiblement lorsqu'il passa outre sa propre réflexion. Un spécialiste des pokémons sol avec un Persian et peu de cheveux... si ce n'était pas son père, ce n'était personne. Le souvenir de son humiliation cuisante lui revint de plein fouet. Elle se racla la gorge, pour chasser l'envie dévorante de se mettre à pester contre son géniteur.

Il lui proposait un match.

Comme c'était... mignon. La championne de Jadielle réfléchit un instant. Il la laissait jouer, et il la laissait même ouvrir le bal. Cela ne pouvait que cacher quelque chose. Rares étaient les personnes à laisser l'adversaire faire le premier pas lors d'un match. Ah. Elle y était. S'il avait vaincu deux tours avant de se faire ratatiner, cela devait dire qu'il avait tiré le jeu des types en son avantage. Et qu'il comptait donc pouvoir recommencer avec elle. Son père était beaucoup trop fort pour se laisser écraser de cette manière par un jeune garçon, même un éleveur.

Chocolate étira ses lèvres d'un sourire.

Chocolate : Bien. Mais je pose une règle. Interdiction formelle d'utiliser une attaque avantageuse sur le type de l'adversaire. Sinon, le match est truqué dans l'oeuf.

Et de cette façon, elle pourrait sortir ses plus faibles acolytes sans risquer de les voir écrasés sitôt sortis de leur ball. Elle aimait les matchs à sens unique, elle en avait même utilisé les avantages lors de son combat contre Albert, mais contre un simple challenger - non, dresseur, un simple dresseur - elle devait être plus... inventive.

Chocolate : Et je te propose que nous allions un petit peu plus loin. Mon équipe a un gabari plutôt important, je ne voudrais pas détruire une partie de la ville à cause d'un entraînement.

Elle plaisantait.

Du moins, on aurait pu croire qu'elle était en train de plaisanter.

En réalité, elle songeait à sortir Camerupt, et semer quelques cailloux incandescents sur le terrain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
  • Informations

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Mer 22 Mai - 18:05


Kaiza & Chocolate
Chapitre IV : La dame de chocolat contre la dame spectrale

© Never-Utopia



Ainsi donc, malgré son niveau sans aucun doute, bien supérieur au mien, l’ancienne championne de Jadielle est décidée à mettre quelques suppléments à notre défi. D’un côté, c’est sûrement un mal pour un bien, car avec en plus l’avantage des attaques, Chocolate aurait tôt fait d’envoyer mon équipe dans les roses, alors autant rallonger tant que possible cet affrontement, qui avant même d’avoir ses premiers participants pokemons, promet ne de pas durer une éternité. Nous verrons bien ce qu’est la force de la fille Sakaki, après celle du paternel au cuir chevelu aussi développé que le cerveau d’un Ramoloss idiot. Bon ajoutons à l’absence des attaques spécialisées, un déplacement dû au gabarit imposant de ses chouchous… Qui a dit Ronflex et autre Mamochon ? On ne peut pas vraiment dire que ma team fasse le poids, physiquement parlant en tout cas. Lockpin risque d’être vraiment toute petite, s’il s’avère qu’effectivement, la fille de Gio a ce genre de pokemon dans son équipe. Une courte marche plus tard, nous voilà éloignés de la ville et avec des pas en plus, je me retrouve face à la jeune femme, une poignée de mètres nous séparant, tandis que mon équipe toujours à l’air libre, prend place derrière moi.

Un peu de silence ne fait pas de mal cat contre une dresseuse de son calibre, choisir son premier pokemon n’est guère aisé. Je ne vais pas faire combattre Lockpin de suite, pas tant que je ne connais rien à ceux composant les monstres de la miss. Si elle est aussi force brute que son vieux, ce ne sont pas les petits poings de ma lapine, ni le fait qu’elle soit mignonne qui lui permettra de venir à bout du colosse ennemi. Ajoutons à cela la probabilité que l’ex maitresse de l’arène sol de Kantô a au moins un type sol dans son entourage et Libegon est également out. Non pas pour la faiblesse à ce type, au contraire d’ailleurs, vu que sa capacité à voler lui permet d’éviter les attaques appartenant à ce type. Néanmoins, ses propres assauts sol seront bel et bien efficaces contre les éventuels pokemons du dit type et donc, avec la règle qu’impose la dame chocolatée, il ne pourra se battre pleinement. Ce qui élimine donc deux de mes protégés. Si l’on continu dans cette optique, je vais avoir que deux trois aptes au combat, du moins si je veux profiter pleinement de leurs capacités, sans qu’elles ne soient de type très efficace pour l’opposition. Au moins il y a toujours la carte Branette. Même si elle n’est pas immuniser aux séismes et autre telluriforce. Contre le sol Gardevoir aussi pourra faire de même. Par contre, Arcanin sera bien fiable contre cet élément, donc je peux oublier de suite de faire appel à ses flammes, du moins en partant du principe qu’elle a effectivement des brutes comme Gio dans ses balls. Finalement, tentons le tout pour le tout avec un minimum de diversité, ce qui signifie donc que c’est Nini.

Mon premier choix sera ma chère Branette et toi Chocolate ? Qui sera ton champion pour la première manche ?

Level 40

Revenir en haut Aller en bas
  • avatar
  • Informations Féminin Nombre de messages : 326

    Feuille de route
    Disponibilité :
    Equipe Pokémon:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Jeu 30 Mai - 23:08

Le lampadaire rasta
Chocolate avait toujours aimé les gros pokémons. Lorsqu'elle était plus jeune, c'étaient ceux-là qui la faisaient rêver, et pas les frêles et délicats lutins légendaires. Enfant déjà, elle admirait de loin le Nidoking de son père lorsqu'il rentrait pour Noël lui dire bonjour. Plus tard, alors qu'elle avait pu choisir ses propres captures, elle était entrée en possessions de gros specimens. Leviator, de loin, était son favoris. Indomptable même dressé, c'était une force de la nature, un monstre à l'état pur, un pokémon, un vrai, libre.

C'était une des raisons pour lesquelles elle dressait au strict minimum ses protégés. Elle leur apprenait à être combattif et à maîtriser leur force. Elle leur enseignait comment donner le meilleur de soi-même en se mêlant physiquement à leurs combats. Elle brisait, morceau après morceau, l'esprit chétif de ses petits chéris dorlotés en pension, chouchoutés en centre pokémon. Elle leur apprenait à être durs. Et dans la force qu'ils s'imposaient comme une évidence, un standard, ils devenaient bienveillants avec les autres. Seuls ceux connaissant la véritable force pouvaient comprendre la faiblesse. C'était dans cet état d'esprit qu'elle parcourait désormais Johto.

Elle voulait un match intéressant, un match qui en valait la peine. Elle voulait se battre un peu, quitte à rendre plusieurs de ses protégés K.-O. Les champions avaient des équipes bridées, malheureusement réduites à l'état de résidu de puissance, il était donc relativement facile de remporter un match. Relativement. Cela faisait une éternité qu'elle ne s'était pas battue contre un autre dresseur. Si longtemps qu'elle se souvenait qu'à l'époque elle venait d'avoir Leviator. Oui. Trop longtemps.

Elle se balança d'avant en arrière sur la pointe des pieds, réfléchissant à qui sortir. Elle avait sept pokémons avec elle. Cinq puissants guerriers, et deux débutants en manque d'action. Elle voulait éviter de sortir tout de suite ses rookies qui devaient se reposer avant le match contre le champion de Doublonville.

Lorsqu'il sortit Branette, elle eut donc un sourire, et saisit la ball verte à sa ceinture. Presque aussi grande qu'elle, la tête remuant lentement de droite à gauche, une énorme plante rasta glissa sur ses minuscules pattes jusqu'au milieu du terrain. Chocolate eut un sourire en coin en voyant Vacilys baver de tout son saoûl. Répugnante petite créature préhistorique en manque d'affection.

Chocolate : Elle est un peu longue à la détente. Mais elle sera parfaite pour notre défis. A toi de commencer. Deux attaques par tour. Montre-moi ce qu'un éleveur a dans le ventre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
  • Informations

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Dim 16 Juin - 23:00


Kaiza & Chocolate
Chapitre V : La dame de chocolat contre la dame spectrale

© Never-Utopia


Quand on affronte plusieurs membres d’une même famille, d’autant plus quand les dits membres, je parle toujours de ceux composant une famille, sont aussi puissants, au point d’être responsable de père en fille de l’ultime arène de Kantô, ce qui n’est pas à la portée du premier dresseur venu, encore moins du premier Hector donc, on s’attend surtout à voir le même genre de pokemon, à deux trois exceptions, mais je ne pouvais en tout cas, nullement prévoir le choix sur lequel se porte Chocolate. Qu’elle possède un pokemon issue d’un fossile n’est pas étonnant, après tout, vu son calibre et sa réputation, il ne doit pas être bien difficile pour l’ex championne de se procurer les fameux fossile et encore moins difficile de les faires revenir en pokemons bien vivant. Néanmoins, même avec cette facilité, tomber sur un Vacilys n’est pas chose aisée. C’est d’ailleurs pour ça que nous n’avons à la pension, que cinq pokemons dit fossile, soit bien moins que certaines espèces communes, que sont les Roucool et autre Ratata. Il est donc tout à fait normal qu’à la vue de ce spécimen des plus rares et ô combien adorable, alors que nous sommes en plein début d’affrontement et que je pensais avoir quand même un peu changé, je me retrouve face à face avec l’antique plante, l’admirant avec les yeux pleins d’étoiles, un peu comme un enfant quand il reçoit son tout premier pokemon, mais que voulez-vous ? La véritable nature des gens fait toujours surface quand on ne l’attend pas. Cependant, en recevant un petit choc électrique, cadeau de Branette pour me rappeler à l’ordre, elle qui pour une fois a clairement envie d’en découdre. Je fais donc marche arrière, reprenant place derrière ma spectre.

Désolé Choco-chan. C’est juste que ton pokemon est si rare et magnifique, je n’ai pas pu résister, mais promis, maintenant place au combat. Nini ouvre le bal en combinant tes attaques Ball’Ombre et Tonnerre et montre donc à nos charmantes adversaires ce que nous valons.


Après tout, nous avons bien su venir à bout de deux des colosses de son paternel, alors nous nous devons de faire au moins aussi bien contre sa descendante. Bien sûr, rien ne sera aisé et la réplique de la beauté chocolatée risque de bien nous faire comprendre l’imposante différence de niveaux entre nous. Si nous pouvons réussir à tenir plus d’un assaut ça sera sans doute déjà bien. Je peux la remercier pour sa restriction de non-utilisation d’attaque super-efficace, bien qu’une capacité non plante ne passera pas comme une lettre à la poste, mais plutôt comme un Gio chez le coiffeur, à savoir très rapidement et pas très sympathique pour la victime, dans le cas présent, le duo que nous formons avec Nini. J’espère au fond de moi, qu’elle nous donnera l’occasion de voir d’autres raretés dans son équipe, car sa plante préhistorique, bien qu’intéressante et intriguant, n’est pas un monstre physique comme le sont les Galeking, Nidoking et autre Rhinastoc. D’un côté, s’il s’avère qu’elle possède effectivement ce genre de créatures en poche, je ne tiendrai pas longtemps et le combat sera terminé bien avant que l’heure du prochain repas ne sonne enfin.

Revenir en haut Aller en bas
  • avatar
  • Informations Féminin Nombre de messages : 326

    Feuille de route
    Disponibilité :
    Equipe Pokémon:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Mar 2 Juil - 20:28

Soigner pour gagner
Aparemment... il n'avait pas grand chose dans le ventre. Chocolate retint un haussement de sourcil à la limite de l'insulte grossière, et pinça les lèvres pour garder les remarques qui lui venaient en croisant sa réaction face à Vacilys. Elle lui proposait un match sérieux, quelque chose de solennel, en un contre un, conrètement, un honneur pour quiconque connaissait un peu sa carrière, et lui... il se mettait à gatifier.

L'ex-championne de Jadielle sentit son regard se blaser. Elle porta un oeil morose sur Kaiza et sa tête d'ahuri , tiqua plus encore lorsqu'il appela son pokémon. Nini. Pour une Branette. Dans le genre surnom de comptoir, il n'aurait pu trouver mieux. Elle se retint de lever les yeux au ciel, passa une main dans ses cheveux, et se concentra sur le match. Et bien, kaiza n'agissait pas beaucoup mais parler en revanche... stop. Elle était agacée. Elle devait se calmer, se concentrer sur Vacilys.

Cela faisait un certain temps déjà qu'elle n'avait pas attaqué avec elle. La dernière fois... c'était pour la capture de Drabby. Du moins si ses souvenirs étaient intacts. Vacilys avait servi pour affronter un Rhinocorne particulièrement stupide sur la route Victoire. Bon. Kaiza avait l'air de tout miser sur l'attaque brute. Il était temps de lui mettre quelques bâtons dans les roues. La championne fixa du coin de l'oeil son pokémon, qui fixa bêtment l'attaque lui foncer dessus.

Kaiza avait utilisé la fusion avec intelligence pour lancer une seule grosse attaque, une balle d'ombre entourée de petits éclairs. Ah, oui. Elle allait le sentir... piquer un peu.

Vacilys recula brutalement sous la force de l'attaque, sa tête se renversant à 90° en arrière. Chocolate sentit ses lèvres esquisser un sourire en la voyant revenir lentement à la verticale, et secouer la tête comme après une mauvaise douche. Elle s'approcha de Vacilys, passa ses mains contre l'arrière de son crâne caoutchouteux, et eut un sourire félin.

Chocolate : Vacilys ? Synthèse.

Le pokémon fossile pencha la tête à droite avec un air de béatitude totale. Il secoua la tête, un petit filet de bave aux lèvres. Se gorgeant de soleil, il se redressa, regagnant instantanément la moitié de ses points de vie. La championne de Jadielle eut une expression très... Sakaki.

Un brin moqueuse, un infime sourire qu'on aurait pu confondre avec un simple haussement d'humeur. Oui, seulement... si elle n'avait pas adressé un regard aussi sérieux à Kaiza.

Chocolate : Offre-lui un petit Eco-Sphère !

A peine avait-elle fini de scintiller que déjà Vacilys rechargeait. La gueule pleine d'une balle gluante, immatérielle, elle se tourna en direction de Branette, et laissa partir une minuscule... balle verte.

Qui grossit, rencontrant le premier rayon de soleil. Devint énorme, rencontrant le second, et finalement, fonça à toute allure sur Branette, lui explosant au visage dans une nuée humant bon les herbes fraîches et la végétation juste coupée.

Chocolate : Prend garde à ne pas te blesser.

Elle s'adressait autant au pokémon... qu'à son dresseur.




Niveau 40
[PV : 92/224 ]
Eco-Sphère : 2*55/100*80*1,5 = 132 dégâts


Niveau 55
[PV : 298/313 ]
Tonnerre : 2*40/100*95 = 76 dégâts
Ball'Ombre : 2*40/100*80*1,5 = 96 dégâts
Au total : 172 dégâts
Synthèse : + 157 PV
Au final : 15 PV enlevés.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
  • Informations

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Sam 13 Juil - 1:15


Kaiza & Chocolate
Chapitre VI : La dame de la nature contre la dame spectrale

© Never-Utopia


Maintenant que notre combat et bel et bien débuté, je garde dans un coin de ma tête mon côté un peu trop idiot, pour ne pas dire carrément niais et me concentre sur l’objectif, si ce n’est de venir à bout de notre amie Chocolate et de son équipe de monstres, au moins réussir à ne pas se faire avoir comme un Ramoloss et le fameux un plus un, mais passons. Même si le spécimen qu’utilise notre éphémère adversaire est assez charmant ans son genre nous ne devons en aucun cas baisser notre garde, sinon nous allons courir à notre perte. Surtout que même si la sphère spectrale et le grondement de Zeus qu’utilise Branette sont de bonnes attaques, le fait est qu’avec son type, Vacilys ne recevra pas des dégâts énormes. Si on ajoute à cela son côté lent d’esprit à la façon d’un Psykokwak, le temps qu’il réagisse à ce premier assaut, il nous aura sans doute déjà vaincu. Néanmoins, même si ça ne dura qu’une brève poignée de secondes, le fait est que finalement, le combo de mon fantôme semble porter ses fruits. Bien sûr, comme le plus beau des rêves, cette réussite factice s’éteint presque aussi vite, quand après en avoir reçu l’ordre de sa dresseuse et une fois sa tête bien en place, le pokemon fossile s’offre le luxe d’une petite séance bronzette avec Synthèse. Ce qui est une action très bien pensée par Chocolate. Après tout le temps est là, donc autant profiter des conditions météorologiques quand elles sont à notre avantage. Maintenant il faut que Branette et moi trouvions la bonne réponse, ce qui ne sera pas facile.

Ah j’en oublie presque qu’elle n’a pas encore terminée…. Ce que je regrette bien vite, étant donné la puissance que le duo d’amazones met dans cette sphère, malheureusement supérieure à celle de mon amie. Il suffit pour s’en rendre compte de voir le recul que cela force à Branette. Néanmoins, la tête brûlée que peut être parfois l’évolution de Polichombr ; se relève après le choc et offre en guise de remerciement ironique, une belle grimace pour Choco et Vacilys, tirant grand la langue. Comme quoi, qu’importe le danger ou le sérieux d’une situation précise, certains cas ne changeront jamais. Ce qui n’est pas plus mal dans certains cas, mais je sens que si j’échoue à la ligue à cause des pitreries de ma camarade, ça risque de moins bien passer qu’en temps normal. Toujours est-il que notre affrontement ne touche pas encore à sa fin et qu’une réplique se demande. C’est donc tout naturellement, bien que cela risque de rendre l’action un peu moins impressionnante que la précédente offensive…

Branette offre donc à nos amies un spectacle d’ombres et de ténèbres. Une plongée dans le monde de la nuit et montre ta ruse que tu aimes tant pour surprendre.

Bon bien sûr la surprise ne sera que minime dans le meilleure des cas, car pour une experte en pokemon comme l’est sans trop de doutes Choco, penser rapidement aux diverses capacités que peut apprendre un type spectre et en déduire un résultat logique ne doit pas être une tâche bien compliquée. Je croise donc les doigts en espérant quand même un tant soit peu de réussite avec cette utilisation coup sur coup de Coup Bas puis d’[b]Ombre Portée[/s] puisse atteindre son but, bien que conscient du manque de puissance en comparaison de Tonnerre et Ball’Ombre, mais advienne que pourra.


Revenir en haut Aller en bas
  • avatar
  • Informations Féminin Nombre de messages : 326

    Feuille de route
    Disponibilité :
    Equipe Pokémon:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Sam 13 Juil - 2:00

Fessée déculottée
La réaction de Kaiza lui fait lever un sourcil. Il avait des manières très étranges de s'exprimer. Mais surtout, il avait des manières très étranges de ne pas s'exprimer. Aussi expressif qu'un poisson mort, il ne fit pas la moindre remarque, et se contenta de fixer bêtement son pokémon se faire humilier, et envoyer valser un peu plus loin. Dubitative, Chocolate chercha à comprendre ce que voulait Kaiza. S'attendant à une autre attaque toute en puissance et en dommages, elle donna l'ordre à Vacilys de se soigner une seconde fois.

La plante millénaire tourna son visage face au soleil, ne comprenant même pas ce qu'il se passait lorsque le coup bas du spectre lui passa au travers - et le manqua lamentablement - la plante pencha la tête sur le côté, tous ses PV restaurés. Ah. Si Chocolate avait pensé avec la stratégie plutôt que l'âme, elle aurait laissé à Vacilys son attaque Lance-soleil spécialement pour ce genre d'occasion. Elle aurait adoré voir le spectre griller sur place, sans aucun espoir d'échappatoire. Au lieu de cela...

Chocolate : Vacilys, achève-le.

Vacilys ne possédait que deux attaques offensives. La première, séisme, parfaitement inefficace sur les pokémons spectres et ce malgré toute la bonne volonté du monde. La seconde, Eco-sphère, qu'elle avait déjà utiliser. Sans plus cérémonie, la plante lança une petite balle dans la direction de Branette, frémit lorsque son ombre portée l'attaqua, et pencha lentement la tête sur le côté. Branette, secouée par l'attaque, s'écroula dans un petit couinement de défaite. Chocolate fit tourner sur elle-même la ball de son pokémon fossile, pour le ramener.

La championne de Jadielle attrapa son hyperball, la fit passer d'une main à l'autre.

Chocolate : Oh, quelle vilaine brûlure. Voyons ce que tu auras pour jouer avec celui-là !

Dans un grondement violent, Chocolate sentit les 300kg de Leviator s'élever dans son dos. La peau carmine du monstre des cascade l'entoura lentement, et la fit monter sur ses écailles. Debout, bien droite, la fille Sakaki eut un sourire inquiétant. La main sur le museau de son gigantesque dragon des mers, elle caressa en silence le nez du pokémon avec le plus terrible caractère qu'il lui ait été donné de voir.

Chocolate : A toi l'honneur, Kaiza.

Autant se passer des baragouinages en tous genres et des politesses inutiles. Ils étaient là pour livrer un combat, pas vrai ? Et puis, s'il voulait vraiment conquérir les arènes, il devrait s'habituer à se passer de longs discours.




Niveau 40
[PV : -40/224 ]
Eco-Sphère : 2*55/100*80*1,5 = 132 dégâts


Niveau 55
[PV : 265/313 ]
Coup bas rate avec le temps de chargement de Lance-Soleil
Synthèse : + 157 PV
Ombre Portée : 2*40/100*40*1,5 = 48 dégats


Niveau 60
[PV : 336/336]


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
  • Informations

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Sam 13 Juil - 2:50


Kaiza & Chocolate
Chapitre VII : Le dragon des mers contre le seigneur des airs

© Never-Utopia



Je pourrais me reconvertir dans le rôle de diseur de bonnes aventures à ce rythme. Même si dans le cas présent, ce qui se déroule n’est pas des plus joyeux. Déjà que ce n’est pas une paire d’attaques à la force dévastatrice que je demande à Branette, mais elle trouve le moyen de rater l’une d’elle, ce qui n’arrange pas mes affaires. Heureusement encore que l’autre parviendra à causer quelques dommages à la plante préhistorique, mais c’est clairement insuffisant, puisque mademoiselle s’est encore refait une petit beauté avec les rayons de l’astre solaire. Faut que je note dans un coin de ma tête à apprendre ce genre de capacités à plusieurs de mes pokemons. Meganium l’a déjà si je ne m’abuse, mais c’est une bonne pratique de récupération qui ne demande pas d’objet en particulier et qui est donc pour le dire autrement, gratuite. En tout cas, c’est sans autre forme de procès que Chocolate donne froidement l’ordre à Vacilys de mettre un terme à la première manche, envoyant dans les roses Branette à l’aide d’une nouvelle sphère lumineuse. Eco-sphère est vraiment une puissante capacité. C’est bien pour ça que je l’ai apprise à Liline. Au moins, pas autant de risques qu’avec Danse-Fleurs, mais passons. Je fais revenir ma Nini.

Le nouvel arrivant sur le terrain du côté ennemi est…. Comment puis-je dire sans avoir l’air d’un Sammy ou Scoobi tremblant devant le premier fantôme venu ? Dire qu’il est impressionnant serait un doux euphémisme. Rien que par sa taille, ce Leviathor est un titan en comparaison de Vacilys, mais ce n’est pas ce qu’il y’ a de plus effrayant avec lui. L’aura qu’il dégage, voilà ce qui pourrait et qui a même déjà, fait tourner les talons de nombreux opposants à la fille de Gio. Je n’ai pour ainsi dire aucun pokemon capable de tenir la distance avec un tel monstre, mais je ne peux pas non plus jeter l’éponge si vite. Néanmoins reste la question de qui envoyer au casse-pied, mais le casting étant ce qu’il dit. Gardevoir ne pourra se battre pleinement avec nos conditions et les autres, si ce n’est Libegon, n’ont pas un set d’attaques toutes différentes de types, pour au moins permettre un peu de piquant à cette rencontre. C’est sans trop de choix que je fais signe à mon dragon de ramener ses écailles. Nous allons bien voir ce qu'il vaut dans un combat à deux cent pour cent sérieux et dangereux. Je regrette une énième fois la plaisanterie de Dame Nature sur la répartition des types es pokemons, cherchant toujours sans succès à comprendre l’appartenance au type vol de notre peu sympathique faux dragon aux écailles rouge. Comme le sang de ses ennemis ? Pas envie d’avoir une quelconque réponse cette fois.

Libegon sème le trouble dans le cœur de Leviathor et tente une percée avec l’aide de ton souffle des dragons.

En somme si la chance se décide à être dans mon camp, ce qui est aussi probable que de voir débarquer une troupe de saltimbanques, les effets de l’Utrason vont se faire rapidement ressortir chez Leviathor, mais je ne dois pas miser sur mes chances pour ça uniquement. C’est pourquoi j’abas ma carte du Dracosuffle.



Level 45 [270/270]

Revenir en haut Aller en bas
  • avatar
  • Informations Féminin Nombre de messages : 326

    Feuille de route
    Disponibilité :
    Equipe Pokémon:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Sam 13 Juil - 19:30

I believe I can fly
L'intimidation de Leviator sembla fonctionner aussi bien sur le pokémon que sur l'éleveur. Satisfaite de l'effet de son énorme pokémon chromatique, l'ex-championne de Jadielle se laissa attraper, et glisser sur la tête de Leviator. Bien accrochée à ses écailles, elle le laissa se mouvoir en serpent démesurément imposant.

L'attaque de Kaiza lui fit de nouveau hausser un sourcil. La championne sentit ses lèvres s'ourler d'un doux sourire. Dans un frémissement infime de l'air, les ultrasons de Libegon commencèrent à se répandre un peu partout. Chocolate ne donna qu'un seul ordre. Penchée en avant, la tête bien à l'abri derrière les écailles fines de Leviator, elle cria :

Chocolate : UP !

Dans un grondement qui fit vibrer chaque parcelle de son corps, Chocolate sentit Leviator quitter le sol, dans un magnifique rebond. Haut, très haut, elle leva les bras profitant avec plaisir de la sensation du vent dans ses cheveux et contre sa peau... jusqu'à la descente de Leviator.

Contrairement à une quelconque arène, le combat en plein air n'avait aucune limite d'espace. Dans un éclat de rire empreint de liberté, Chocolate se laissa tomber, et s'accrocha à Leviator lorsqu'il écrasa Libegon de tout son poids. Elle frappa ensuite sa jambe pour éteindre le Dracosouffle qui lui avait en partie été destiné. Ah, oui ! Ca, c'était du combat comme elle l'aimait.

Chocolate : Donne ton maximum, Kaiza !

Elle ne pouvait donner meilleur conseil à l'éleveur. Après tout, elle avait été pendant des années la battante de la famille Sakaki. Elle prenait chaque match avec énormément de sérieux et n'avait aucune pitié pour écraser plus faible qu'elle. Chaque mouvement, chaque attaque était constamment calculé. Elle donnait le meilleur d'elle-même en toute circonstance, c'était pour ça qu'elle était devenue... le buldozer Rocket. Une force brute, avec une équipe pokémon à-même de déforester la moitié de la planète si l'envie lui en prenait. Elle voulait tout. Le pouvoir. Le plaisir. Le renom. Et elle irait le chercher là où ça se trouverait.




Niveau 45
[PV : 117 /270 ]
Rebnd : 2*60/100*85*1,5 = 153 dégâts


Niveau 60
[PV : 255/336]
Draco-souffle : 2*45/100*60*1.5 = 81 dégats

Ultrason a manqué sa cible


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
  • Informations

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Dim 14 Juil - 2:06


Kaiza & Chocolate
Chapitre VIII : Le dragon des mers contre le seigneur des airs

© Never-Utopia




Hum…. Depuis quand un pokemon imposant comme celui de Chocolate est capable de faire ce genre de choses exactement ? Ou bien je suis tombé dans les pommes à la vue de ce mastodonte et ce que je suis en train de voir, n’est en réalité que le fruit de mon imagination fertile, ce qui me semble déjà plus crédible… Mais bien sûr, n’étant toujours pas arrivé dans la dimension Disney e notre espace-temps, c’est bien dans la réalité que le faux dragon de la jeune femme met en valeur son côté vol. Si j’avais su, j’aurais pris un fusil à eau et POULE. Blague de Tadmorv à part, il faut espérer qu’au moins dans les cieux, ce soit mon vrai dragon qui domine les jeux et pas ce stupide…. Laid… Et ô combien inquiétant Leviathor. Il fait son malin, mais je suis sûr qu’il ne vaut pas un clou contre le Giovanni de la pension. Donc je n’ai pas à vraiment m’inquiéter hein ?... Ah si ? Pourtant l’attaque visant à rendre confus le monstre de Chocolate aurait dû faire effet ! Alors pourquoi ? Pourquoi est-ce qu’il arrive à se mouvoir avec aisance ? Ah, mais c’est bien sûr ! J’ai compris pourquoi elle a grimpée sur le dos du géant rouge. C’est pour lui mettre des boules quies et ainsi, l’immuniser contre les attaques sonores ! Ouais…. Mais non ce n’est pas crédible pour un rond ça. Peut-être que son pokemon est tout simplement sourd de naissance, ce qui n’est pas spécialement joyeux…. Ou tout bonnement… Mon attaque a eu autant d’effets que j’ai de chance de finir, par je ne sais quel fourberie du destin, avec Chocolate. Vous imaginiez l’horreur des tortures qui en découlerait ? Au moins le tir dragon de Libegon a atteint son but et même si ça ne suffit pas à calmer le duo de monstres, c’est une belle attaque que voilà.

Puisque tu la joue cavalière, j’en ferais de même Chocolate.


Même si jusqu’à présent je ne suis jamais monté sur le dos d’un de mes pokemons en plein combat, le fait est que pour une raison que j’ignore, voir Chocolate le faire avec Leviathor me pousse à la même action. Je grimpe donc sur le dos de Libegon, avant que ce dernier ne retourne dans les airs, m’offrant au passage une meilleure vue sur notre champ de bataille. Néanmoins ce n’est pas en étant dans une bonne position pour des photos que je vais pouvoir inverser la tendance de ce match. Puisque les attaques sonores n’ont guère de réussite contre notre opposante, nous allons tout donner dans un assaut et advienne que pourra. Au moins, même si je viens à perdre et c’est probablement ce qui va arriver dans quelques instants, je ne me serais pas laisser marcher dessus sans dire mot. Avec un peu de chance, Leviathor va encore bondir et donc ne pourra pas porter deux coups de suite, ce qui nous laisse une mince ouverture pour frapper.


Libegon donne tout dans un double Dracosouffle sur mister Leviathor.




Revenir en haut Aller en bas
  • avatar
  • Informations Féminin Nombre de messages : 326

    Feuille de route
    Disponibilité :
    Equipe Pokémon:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Dim 14 Juil - 16:40

Jeu, set, et match.
Comme dans les pires cauchemars des réparateurs d'arènes du Johto, Leviator venait d'écraser littéralement Libégon sous son poids. Chocolate avait même craint d'arracher un bout de Kaiza au passage, ce qui n'aurait pas été très réglementaire, même pour elle. Elle se sentit presque rassurée de le voir se relever, et sentit ses lèvres s'ourler d'un doux sourire.

S'il l'avait agacée pendant la première partie de leur défi, Kaiza l'amusait à présent beaucoup. Elle retrouvait le plaisir d'un véritable combat acharné, celui de se retrouver dans les attaques de ses pokémons, et de pouvoir exploiter tout le potentiel de ses bêtes de combat. Chocolate vit le Dracosouffle de Libegon arriver à toute allure, et appaisa Leviator d'une caresse pour ne pas qu'il parte dans une colère.

Ce qui, concrètement, aurait été contraire aux règles de leur match.

Chocolate : Laisse sortir toute ta colère dans ton Vibrobscur !

Sans se faire prier outre mesure, Leviator se mit à trembler. Il trembla de toutes ses écailles, de toute sa furreur, s'illumina d'une aura bleutée... et finalement laissa échapper deux larges ondes. Dans un grondement à décoller les cheveux de la tête de Chocolate, une vague obscure secoua Libegon, tandis que Leviator recevait son deuxième Dracosouffle.

Furieux, au bord de l'apoplexie, il s'approcha de Libegon, et lui montra tous ses crocs, avant de lui envoyer une seconde attaque Vibrobscur en pleine poire, et de lui mettre un coup de queue pour l'achever. Hurlant, vainqueur, Leviator se dressa sur la dernière partie de son corps, et éleva Chocolate à plusieurs mètres du sol. Secouée, elle se laissa glisser en bas, et le rappela.

Deux manches gagnantes. Le match était terminé. Chocolate s'étira, fit craquer sa nuque, et raccrocha sa ball à sa hanche, avec toutes les autres.

Chocolate : Tu n'es pas trop mauvais. Tu manques un peu de stratégie, mais tu as de la volonté.

D'un hochement de tête, elle le félicita pour son initiative. Elle avait eu peur de se battre pour rien, mais si elle l'avait fessé déculotté, il s'était tout de même bien battu. Du moins, il avait été bien moins débuttant que ce à quoi elle aurait pu s'attendre. Après tout, avec son air de Ponyo et sa tête d'ahuri, il aurait bien pu se faire simplement rouler dessus.

Chocolate : C'est bien. L'envie, c'est ce qui te permettra d'aller loin Kaiza. Prend garde à ne pas transformer ça en ambition, tu perdrais beaucoup de choses.

L'ex-championne attrapa dans son sac sa petite carte de visite, et la tendit au jeune homme. Dessus, son nom, et son numéro de Pokéwalker. Une manière simple de la contacter, en somme. Elle était curieuse de voir jusqu'où il pourrait aller, cet espèce d'ahuri.

Chocolate : Si tu veux remettre ça, appelle-moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
  • Informations

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Dim 14 Juil - 21:06


Kaiza & Chocolate
Chapitre IX : La démonstration de force est terminée, l'Amazone l'a emportée

© Never-Utopia

Maintenant que la fin de ce combat, ou entrainement tout dépendra le point de vue approche de son terme, il est bien clair que je n’aurais pu l’emporter sur une telle guerrière amazone. Chocolate a bien plus d’expérience que moi. En tout cas pour ce qui est du domaine des affrontements. J’ose imaginer qu’en termes d’élevage je suis au moins aussi bon qu’elle, si ce n’est meilleur. D’un côté nos méthodes respectives sont sans aucun doute différentes et malheureusement dans le cas présent, ce n’est pas sur la façon s’occuper de nos protéger qu’est jugé le gagnant, mais bien sur la force de son représentant. Aussi bon que soit le rayon dragon de Libegon, même en puissance deux il ne suffira pas. Le niveau du Leviator est tout simplement trop élever et sa résistance l’est toute autant. Au moins nous n’aurons pas fuis devant la difficulté d’un tel défi et nous savons à quoi nous attendre pour la prochaine fois, car je suis sûr qu’il y en aura une. Que ce soit dans quelques jours ou quelques mois. Peut-être même sur la route du conseil qui sait ? D’ici là mes compagnons seront à même de livrer jeu égal avec ceux de la jeune femme.

Alors ne soyons pas trop triste de cette défaite ; qui sera au moins une bonne leçon sur notre niveau. En tout cas et malgré tout ce que j’ai pu imaginer, car la première attaque, même si elle laisse de marbre le maître des eaux, fait quand même plus d’effet qu’une piqure de Chenipan. Néanmoins et même si le second Dracosouffle atteint lui aussi sa cible, les deux assauts ombreux de l’évolution de Magicarp se révèlent être de trop pour la force vitale de Libegon, qui sans s’écraser sur le sol, tombe quand même lourdement, me faisant tomber à mon tour sur l’herbe. Après quelques instants je me relève pour faire face à notre gagnant, tout en rappelant l’ensemble de mes amis, sauf Arcanin que je fais venir près de moi. Tout en m’approchant d’elle, j’écoute chacun des mots de Choco avec un petit sourire. C’est vrai que la stratégie n’a jamais était mon point fort, je vais devoir m’entraîner à ce sujet pour rivaliser avec elle. Acceptant de prendre sa carte, j’en profite pour lui serrer la main. Après tout elle n’a pas volée sa victoire, donc je peux la féliciter à mon tour. Au passage je grimpe sur le dos de Don Juan, avant de finalement lui répondre.

Tu n’es pas mauvaise non plus dans ton genre, tu es même plutôt bonne tu sais Chocolate. Je prends bien note de chacun de tes conseils et je peux te promettre qu’à notre prochaine rencontre, je ne serais plus le même, mais si je puis me permettre de te donner à mon tour un conseil. Ne traîne pas trop dans le gain de tes badges, car ça serait dommage que l’on se retrouve quand tu viendras au Conseil défier le Maître, qui ne sera nul autre que moi, mais promis je vais tenter de ne pas faire trop vite pour te laisser du temps Chocolate.

Après quoi et sans attendre de réponse de la jeune femme, je demande à mon cher canin doré de se mettre à courir à toute vitesse, direction Oliville et son arène, notre prochain destination !


Revenir en haut Aller en bas
  • avatar
  • Informations Féminin Nombre de messages : 326

    Feuille de route
    Disponibilité :
    Equipe Pokémon:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Mar 16 Juil - 14:27

Se retrouver ? En tant que maître ? Ah bon. Chocolate n'était pas sûre de grand chose, mais elle était sûre de connaître les règles de la ligue. Et elle était également sûre que les maîtres pokémon existaient un peu partout dans le Johto et le Kanto. Ce n'était qu'un titre, une consécration, un rôle que l'on se donnait lorsque l'on parvenait à vaincre le maître du conseil des quatre. Elle ne voyait pas en quoi le fait qu'il vainque la ligue avant elle aurait pu les faire s'affronter de nouveau. D'autant qu'on n'avait vu pareil cas que lorsque Red était allé conquérir sa gloire. Red qui avait depuis, d'ailleurs, disparu de la circulation.

L'ex-championne de Jadielle fronça les sourcils. Si elle gagnait son titre de maître pokémon, elle ne comptait pas rester sagement sur la Route Victoire dans l'attente d'autres dresseurs cherchant à gagner eux aussi. Non. Sa première action en tant que membre du Panthéon serait de laisser la place de maître tournante. De laisser chaque "maître" pokémon d'un jour ou de jadis prendre une semaine de matchs si l'envie lui en prenait. C'était en variant les adversaires et les challenges qu'elle voyait la ligue devenir plus forte, stable, et véritable représentante de la puissance des dresseurs de la région. Elle n'imaginait pas un seul instant... devoir poser ses fesses proprement sur le siège, et voir défiler les dresseurs. Pas déjà. Pas encore. Pas après Jadielle.

Elle laissa Kaiza repartir sur ses conseils étranges, et émit un léger bâillement. Il commençait à se faire tard, et elle n'avait pas mangé ce midi. Si elle voulait pouvoir profiter un peu des restaurants de la capitale de Johto, elle devrait se presser. D'après ses souvenirs et les conseils d'Aldo, il y avait un excellent cuisinier au Casino. Et d'après ses propres informations, le gérant de ce casino n'était autre que le champion de la ville. Bah. Elle n'avait qu'à tenter sa chance, comme elle venait de le faire avec Kaiza.

Après tout, que risquait-elle, sinon de grandir un peu, et de devenir plus autonome...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Améthyste[PNJ]
Personnage Non Joueur
Personnage Non Joueur
  • avatar
  • Informations Féminin Nombre de messages : 835
    Age : 11

    Feuille de route
    Disponibilité :
    Equipe Pokémon:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   Mar 16 Juil - 14:38

Rp terminé !


Chocolate : 4900 mots
Kaiza : 5918 mots
+15 points chacun pour un rp de deux pages
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
  • Informations

MessageSujet: Re: Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce qu'il y à toujours deux rivaux pour le Conseil 4 [pv Chocolate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La foudre frappe toujours deux fois
» [FB] Deux tueurs pour une victime. Mais qui remplira sa mission?
» ELLIE. ? « J'ai toujours cru que pour réussir dans le monde, il fallait avoir l'air fou et être sage. »
» Le Azar frappe toujours deux fois ! [Pv Senroji Raiki]
» Transaction majeure entre deux rivaux de section: MTL vs. OT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rpg :: Johto :: Ecorcia :: Vers Doublon-Ville-

Nos partenaires